| |

Le récent rapport du Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT), organe du Conseil de l’Europe, s’alarme des mauvais traitements dans les hôpitaux psychiatriques, les centres de rétention et les camps d’accueil pour migrants. La Grèce se défend, tout en promettant des améliorations.

Le rapport met en évidence le surpeuplement de trois des cinq établissements psychiatriques où la délégation du CPT s’est rendue (Evangelismos, Gennimatas et Sotiria). Ainsi, à l’hôpital Evangelismos, des patients avaient leur lit dans le couloir. Dans les cinq hôpitaux visités, le CPT déplore le manque de personnel et le recours excessif à la pharmacothérapie, ainsi que la gamme réduite d’activités proposée aux patients. Parmi les autres motifs de préoccupation figure la pratique répandue consistant à utiliser des moyens de contention mécanique de manière excessive et/ou inappropriée. Le CPT a aussi reçu quelques allégations isolées selon lesquelles des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vousV2 L PumaChaussures V2 Pour Pour PumaChaussures Smash Smash PumaChaussures Smash L stxhrdQC